Mon tout premier gilet

Coucou tout le monde,

Aujourd’hui, je vous parle de mon tout premier gilet au tricot. J’ai voulu tester le tricot après avoir réalisé de nombreux ouvrages au crochet. Car j’adore le toucher de la laine, donc durant l’hiver dernier après avoir réalisé plusieurs écharpes, je me suis dit allez je me tente un tricot ! 🙂

Comme une grande débutante que je suis, il m a fallut plus de 6 mois pour le réaliser, mais je pense qu’il ne faut pas se décourager ! Et toujours persévérer quelque soit le temps et l’énergie consacrés. Car sur les réseaux sociaux, je vois toutes ses blogueuses qui font autant de choses, et là on se dit ouah comment elles font ? Mais je pense qu’il ne faut pas oublier que certaines en font depuis des années 🙂 et il faut nous laisser le temps d’apprendre et puis avec la pratique tout s’améliore.

J’ai pris un modèle basique dans un vieux livre Phildar que l’on m’avait donné.

Je me suis alors décidée de réaliser le modèle avec une laine Phildar « Partner 3,5 » . J ai tricoté en aiguille de taille 4. L’avantage de ce modèle, c’est que je me suis bien entraînée à faire du jersey car le gilet est je dirai « oversize ».

J’avoue que je suis un peu déçue de la largeur des manches, donc au final je le porte plus le weekend, car il est vraiment doux et chaud !

J’ai mis très longtemps à choisir les boutons, car je trouve que les finitions d’un ouvrage sont super importantes et c’est ce qui donne à un pull, robe, ect … tout son charme. Je les ai dénichés dans une petite mercerie et j’ai décidé de les coudre avec fantaisie :

Premier conseil que je donnerai pour compter les rangs c’est de toujours faire le devant avec le fil sur la droite :

Ne pas hésiter à mettre des anneaux marqueurs aussi (si vous ne voulez pas investir un trombone ou une épingle à nourrice fait parfaitement l’affaire), ca permet de ne pas avoir à compter sans cesse tous les rangs.

Deuxième conseil que je donnerai c’est de compter le nombre de rang lors de la réalisation du « bord cote » comme ça pas d’écart entre le devant et le dos, car je trouve que de mesurer n’est pas toujours très précis.

Troisième conseil que je donnerai c’est de bien lire les explications de toute une partie avant de commencer, combien de fois j’ai dû défaire pour refaire car j’étais trop pressée, une vraie perte de temps.

Sachant coudre, je n ai pas eu trop de mal a l’assembler mais j’avoue que c’est ma maman qui a monté la bande d encolure. Donc le prochain défi c’est de le faire moi même.

Après plusieurs lavages, et donc plusieurs fois porté je suis satisfaite de la laine qui n’a pas bougé et la couleur qui ne s’est pas décolorée.

A très bientôt

Adeline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close